Le 19 mars sera une date à jamais gravée dans ma mémoire. Si un jour, on m’avait dit que je danserai au théâtre de la Madeleine, j’aurais ri. C’est un très beau cadeau pour la danseuse que je suis.

Cette journée a été un tourbillon d’émotions : peur, fierté, excitation, impatience de monter sur scène. Je n’oublierais jamais cette ambiance à la fois bienveillante et exaltante. ici, on entend des fous rires, là on répète de manière fébrile. Plus loin, on rassure une personne anxieuse. Je me sens plus qu’honorée d’avoir pu fouler une des plus belles scènes parisiennes avec des personnes aussi talentueuses qu’humbles.

Ces deux dernières années ont été intenses physiquement et émotionnellement; mais cela en valait la peine. Ce spectacle est la preuve vivante que travailler en équipe, être à l’écoute de l’autre est possible. Et que de belles choses peuvent arriver quand on sort de sa zone de confort et que l’on décide de donner le meilleur de soi -même.

Désormais, je sais que je suis capable de plus et j’ai envie de donner plus. D’aller plus loin.

Ce que vous avez vu le 19 mars n’est que le début d’une grande aventure. Un petit avant-goût de ce que le collectif Free Spirit prépare. Quel est le secret ? De la passion, de la volonté, de la créativité et un zeste de folie. J’ai tellement hâte d’être à la prochaine étape.

Tenez-vous prêts: on arrive et on compte rester… longtemps.

Free Spiritement vôtre,

Synthia Miantama

Laisser un commentaire