Un voyage au pays des rêves  

C’est l’histoire d’une petite fille qui s’appelait Charly et qui vivait à notre époque, dans une charmante commune de la banlieue parisienne.

Un petite fille sans histoire, vivant chez ses grands-parents depuis son plus jeune âge car Charly n’avait jamais connu ses parents.

C’est une enfant curieuse, intrépide, parfois casse-cou. Très courageuse et qui avait une réelle passion pour les étoiles. Très souvent, il lui arrivait malgré son jeune âge de sortir par la fenêtre de sa chambre en pleine nuit et de monter sur l’une des grosses branches de l’arbre qui occupait le jardin de leur maison depuis une centaine d’années.

Elle appréciait la tranquillité de la nuit, observer le ciel et s’imaginer ailleurs….

Charly était jeune. Et comme tous les jeunes de son âge, elle avait un ami… imaginaire. Un ami avec qui elle pouvait parler, jouer, se confier.  Il s’agissait d’un réel compagnon de vie, présent à ses côtés depuis toujours…

Cependant, les personnes adultes ne pouvaient ni entendre ni voir les amis imaginaires de tous les enfants du monde. Ils observaient leurs progénitures jouer, parler, se chamailler avec des créatures qu’ils pensaient sortir de leur imagination.

Mais ces amis imaginaires étaient bien réels.

Il s’agissait de créatures, qui dès la naissance des bébés sur terre, avaient pour vocation de les accompagner, veiller sur eux, tout au long de leur enfance….

Au fil des années, en grandissant, les enfants oubliaient l’existence de leur fidèle compagnon qui sortaient petit à petit de leur mémoire….

Ces créatures, de toute forme, de toute taille vivaient au pays des rêves… Leur présence dans le monde réel n’était que ponctuelle. Elles venaient de manière furtive aux côtés des enfants pour s’assurer que tout allait bien pour eux.

Ces créatures étaient de forme parfois loufoque, parfois improbable. Elles ressemblaient parfois à de véritables peluches au grand cœur.

Il existe en effet 2 mondes.

Le monde réel et le pays des rêves…

Le pays des rêves est un monde fantastique et magnifique. Peuplé de milliards de créatures, de millions de tribus différentes.

Il y existe des milliers de couleurs qui n’existent pas sur Terre.

Des sons…

Des musiques…

Des goûts…

Des saveurs…

Les lois de la physique y sont différentes. On s’y sent plus léger.

Il n’y a pas 1 mais 12 soleils qui éclairent le ciel.

Un ciel de plusieurs couleurs…violet… jaune… orange… vert…..

Durant notre sommeil, notre esprit fait de brefs passages au pays des rêves…

De manière furtive…

Au réveil et dans l’appréciation collective des adultes, nous sommes convaincus que ces courts instants au pays des rêves, ne sont que le fruit de notre imagination…

Le temps qui défile au pays des rêves n’est pas le même.

1 semaine dans ce monde magnifique correspond à 1 heure dans le monde réel.

Les créatures de cet univers, à la différence de notre monde, y parlent une seule et unique langue. Il s’y dégage la plupart du temps beaucoup d’harmonie et de paix malgré parfois le caractère hostile de certaines tribus. Une minorité qui prend un malin plaisir à rompre l’équilibre qui y règne. Des tribus qui sont hostiles aux êtres humains, adultes et enfants.

Il existe parmi l’un de ces groupes à la méchanceté avérée, une reine. Une reine noire à l’esprit sombre et maléfique qui manifeste ses colères en semant la terreur.

Plusieurs esprits noirs comme le sien hantent parfois le pays des rêves.

Ils diffusent une telle énergie angoissante que lorsque nous dormons nous faisons l’expérience de ce que nous appelons communément des cauchemars…

La reine noire a à sa solde une armée de spectres. Une tribu caractérisée par d’immenses mains qui faisaient 4 fois la taille d’un homme. Elle avait dans ce pays immense peu d’influence.

Une influence qu’elle désirait voir grandir. Encore et encore…

Toutes ses nombreuses tentatives pour briser l’équilibre du pays des rêves échouèrent jusqu’à présent.

Mais son ambition restait intacte.

C’est alors qu’un jour….

Alors qu’elle était toujours animée par une haine envers les êtres humains, avec sa horde, elle décida de capturer tous les amis imaginaires des enfants et de les enfermer pour toujours dans d’immenses cachots situés dans son royaume.

 

1 à 1, les amis imaginaires disparaissaient.

Les enfants étaient tristes. Leurs fidèles compagnons ne venaient plus leur rendre visite.

Le pays des rêves voyait une partie de sa population disparaître.

Et c’est ainsi que commençait la quête de notre héros….

Charly, voyage au pays des rêves….