Vous savez ce que c’est que travailler deux ans sur un projet qui vous tient à cœur ? Un projet pour une bonne cause, avec des gens formidables au grand cœur et à l’image de l’instigateur Fabrice et bien maintenant je le sais et quel bonheur.

Il y a deux ans, j’imaginais un show plein d’émotion, un show où on ferait voyager les gens, le public, nous. Et bien croyez-moi, c’est exactement ce qui s’est passé. J’ai quand même passé 6h à me faire maquiller par deux et même trois maquilleuses en même temps pour pouvoir arriver au résultat complètement dingue de mon body painting. Merci à vous les filles.

Nous sommes à 5 min du spectacle, j’ai reçu des appels, des sms de mes proches me disant qu’ils sont là, l’excitation augmente, le stress pas plus que ça, un sourire se lit sur tous les visages de l’ EMAJINARIUM, tout le monde attend ce moment depuis bien trop longtemps pour ne pas être en plein kiffe.

Voilà, le début du spectacle, boum premier tableau applaudissement, deuxième, troisième…sur certains tableaux on sent que le public est emporté même si on le voit pas, on l’entend, on le ressent, c’est indescriptible, c’est magique, unique !

Mon passage en Roi Shivas, je vous cache pas que le stress était là, vais-je réussir à me caler sur la musique, vais-je réussir mes duos avec la grande danseuse Angela ? Boum, on est tous en phase, tout se passe très bien pendant ce tableau de 5 min. C’est fini pour moi enfin sur scène mais pas dans les coulisses. On a tous sont son rôle à jouer, car c’est avant tout NOTRE projet.

Voilà, place au salut final, place aux mots de remerciement à la salle, à Céline et Fabrice, à l’ EMAJINARIUM family. Pas de larme, je me retiens, mais tellement de gratitude et d’amour qui parcourt mon cœur, mon corps.

J’ai passé plus de 12h debout sans pouvoir m’asseoir mais je suis tellement fier d’avoir participé à ce projet qui n’est qu’au début de son histoire.

Le lendemain, je suis sur un petit nuage, les retours positifs, les messages, les photos du spectacle EMAJINARIUM, les souvenirs, tout part dans tous les sens dans ma tête dans mon cœur, jamais je n’avais anticipé ce plaisir si intense. J’ai voulu faire plaisir aux autres, aider cette association qui aide ces enfants et en retour j’ai eu beaucoup plus que ce que je voulais. Cela me rend fier d’y être et cela m’a appris qu’aucun projet n’est trop fou si on y croit et qu’on  y met les moyens.

Mouss

Découvrez toutes les photos du show sur le site

Découvrez tous les projets du collectif Free Spirit

Laisser un commentaire