J’aimerais commencer par le début, c’est souvent les rencontres improbables qui font les plus belles histoires. Si mes souvenirs sont bons, en juillet 2015, Onorina, amie make up, me propose de participer à un projet photo pour une association qui aide les enfants orphelins du sida, Halte Sida. Etant très sensible à la cause des enfants, je m’entretiens avec Fabrice. Je découvre alors un être sensible, mystérieux au premier abord puis je m’aperçois qu’il est aussi ouvert, compréhensif aux limites de chacun, alors j’accepte ce premier projet. La séance se passe super bien, les photos sont magnifiques. C’est ainsi qu’il me propose de participer à ce projet, L’Emajinarium qui m’avait l’air complètement fou. Comment va-t-il faire pour le mettre en place ? Avec le coeur j’ai envie de dire. Et voila, j’ai commencé à vivre cette aventure il y a 2 ans.

Depuis, j’ai enchainé les répétitions, j’ai appris des autres danseurs, des artistes de toutes les personnes participants à ce projet. Comment apporter quelque chose à ce projet ? D’une formation de comédien, j’essaye de sortir de chaque personne la plus belle des sensibilités qu’elle a en elle. Il y a certes la technique mais l’émotion que chacun va donner fera toute la différence.

Je pense qu’il est impossible de se sentir prêt pour ce genre d’événement, il faut juste continuer à travailler pour se sentir le plus à l’aise au moment venu. En revanche, l’excitation que je vis, les moments de bonheur que nous avons partagé sont justes magiques et inoubliables.

Je participe à ce projet pour plusieurs raisons, la belle cause et la grandeur du projet. J’aime participer à ce genre de défis qui démarre d’une histoire d’enfant, pour peut être un jour marquer l’histoire. Qui sait?

Il m’apporte de l’évasion, de la joie, des moments de partages, de me sentir utile pour une belle cause et ça n’a pas de prix. En contre partie, même si j’ai fait 4 ans de danse (poping, smurf, boogaloo, locking…) je n’ai plus la technique pour me considérer comme un danseur mais j’aime ça alors je donne le meilleur de moi-même par mon implication, mes idées et j’apprends des autres. En tant que comédien je me permets de donner un avis, une direction sur le plan émotionnel afin d’aider certaines personnes à se dépasser.

Je pense vraiment que ce projet n’est que le début d’une grande aventure. Je lui souhaite de perdurer dans le temps et l’espace, de faire profiter au monde, aux enfants ce magnifique spectacle. Cela permettra aussi de faire passer un message qui est que quiconque à des rêves, des projets, de ne jamais douter et abandonner cependant de toujours croire et avancer. La consécration de nos projets est en grande partie dû à notre volonté d’y croire et de faire.

Alors merci Fabrice de nous permettre de vivre ce voyage et merci aux danseurs, musiciens, maquilleuses, costumiers, techniciens et à toute la famille de l’Emajinarium d’être présents pour nous faire vivre cette belle histoire.

 

Mouss AMAOUCHE

EMAJINARIUM Free Spirit spectacle de danse salle de répétition à Paris costumes danseurs

EMAJINARIUM Free Spirit spectacle de danse salle de répétition à Paris costumes danseurs

EMAJINARIUM Free Spirit spectacle de danse salle de répétition à Paris costumes danseurs

EMAJINARIUM Free Spirit spectacle de danse salle de répétition à Paris costumes danseurs

EMAJINARIUM Free Spirit spectacle de danse salle de répétition à Paris costumes danseurs

EMAJINARIUM Free Spirit spectacle de danse salle de répétition à Paris costumes danseurs

Laisser un commentaire