Elles sont 3…

Chacune d’entre elles à un moment donné, a réussi à me faire vibrer…

Je n’ai pas hésité très longtemps avant de décider de les réunir et de leur confier la bande originale de l’Emajinarium.

Mayline, au violon, a un univers si proche du mien. Un mélange de noir et de mélancolie. Elle navigue dans des univers musicaux pouvant être très différents les uns des autres certes… Mais elle sait si bien révéler ce qu’il y a de beau dans ce qui est sombre et obscur…

Clara, la benjamine du groupe et pianiste incroyable qui a besoin de sentir et ressentir les choses avant de créer. Quand elle compose, quand elle joue, quelque chose se dégage de ses notes. Je me surprends à l’écouter quotidiennement au réveil ces derniers temps.

Mymy, sa voix pourrait faire trembler le public d’un grand théâtre. Elle fait vibrer les corps et les coeurs…. Chanteuse lyrique amoureuse des grands spectacles, ma 1ère rencontre avec elle a été un déclic. Je la voulais à nos côtés pour cette aventure humaine et artistique.

Les 3 artistes ne se connaissaient pas. Je les présente les unes aux autres dans un café parisien. Elles se découvrent, sont enthousiastes à l’idée de créer ensemble. Elles sont cependant conscientes du défi qui est le leur.

Je les observe. J’analyse les liens qui se créent entre elles.

Comme tous les artistes de l’Emajinarium, elles ont carte blanche. Carte blanche pour créer la musique officielle de notre projet.

Une chanteuse d’opéra, une pianiste et une violoniste… un magnifique groupe vient de naitre au sein de notre collectif.

Les mois défilent.

 

L’hiver 2017 approche.

 

Le spectacle arrive à grand pas.

 

Les filles ont travaillé entre elles sans me mettre dans la boucle.

Je souhaitais influencer le moins possible leur création. Je me suis imposé cette règle pour tous les artistes de l’Emajinarium. J’avais cependant partager des musiques qui m’inspiraient avec Mymy quelques mois auparavant. Je suis un admirateur inconditionnel de l’univers de Final Fantasy le jeu vidéo. Les personnages de ses mondes étendus, leurs costumes, les musiques m’immergent totalement dans des univers imaginaires incroyables.

Nous sommes en Décembre 2017. Il nous fallait enregistrer la musique, du moins la partie piano dans un premier temps afin que Mayline et Mymy puissent assurer la suite.

L’Emajinarium est un projet magique qui me surprend tous les jours. Ce projet nous fait vivre des moments uniques et marquants.

Si marquants que même l’enregistrement au sein de l’Opéra de Paris n’est plus de l’ordre de l’impossible.

 

C’est une réalité…

 

La musique officielle de l’Emajinarium sera enregistrée dans un lieu magique et prestigieux : le plus grand studio d’enregistrement de l’Opéra de Paris à Bastille…

 

Le RDV était fixé à 17h30.

 

Je suis le 1er sur les lieux.

 

Mayline me rejoint, suivie de Clara.

 

Mymy nous rejoindra plus tard…

 

Le batiment est immense.

 

2500 personnes travaillent pour l’Opéra de Paris qui inclut 2 sites : L’Opéra de Bastille et l’Opéra Garnier.

 

L’un des ingénieurs du son, Nat Marcheval de l’Opéra de Bastille nous reçoit.

Nous traversons les longs couloirs pour arriver dans cette fameuse salle qui a l’habitude de recevoir l’orchestre de l’Opéra.

La pièce est immense, chaleureuse…

Clara et Mayline ont les yeux qui brillent.

 

Me concernant, je profite du moment.

 

Je me pense à ce beau voyage qui est le nôtre depuis que j’ai lancé ce projet.

 

Enregistrer ici notre musique officielle n’était pas prévu au programme, et pourtant, nous sommes bel et bien là…

 

Je suis calme.

J’observe les filles.

Elles sont complices.

Mayline est dans le conseil, l’échange et la transmission.

Elle a une plus grande expérience des enregistrements en studio.

La priorité du jour est le piano.

Clara prend ses marques.

Elle est émue de pouvoir jouer sur ce qu’elle considérait comme la meilleure marque de piano au monde.

Le matin même, elle avait passé un examen. Elle était fatiguée mais motivée, stressée mais passionnée.

Elle prend place en face de ce sublime instrument.

Elle éprouve quelques difficultés à jouer quelques notes du fait de la dureté des touches parfois.

Elle trouve une solution à son problème.

 

Mayline est toujours à proximité pour l’accompagner, la rassurer et proposer des idées.

 

Nat, l’ingénieur du son termine son installation.

Quelques réglages et l’enregistrement se met en place…

Je n’avais pas eut l’occasion d’écouter la musique depuis quelques mois.

Je la redécouvre.

Clara au piano, c’est un moment particulier. Son jeune âge, son stress, ses émotions et son plongeon dans un environnement nouveau pour elle sont des ingrédients qui rendent ce moment unique.

Mayline guide, conseille, oriente et rassure avec douceur.

Cela fait quelques mois que j’accorde une confiance aveugle en elle.

Son intégrité, son sérieux, sa passion pour la musique, ses compositions font d’elle, une personne sur qui je peux réellement m’appuyer.

 

Sans qu’elle le sache, elle influence mes décisions comme Fraise, Hélène ou Laura.

Je la consulte sur de nombreux sujets car j’aime avoir son regard et son avis.

Clara se met à jouer.

La magie opère tout de suite.

lle est seule dans cette immense pièce.

Nous sommes dans la régie technique juste en face d’elle.

Elle joue…

Encore et encore…

Ce n’est pas toujours fluide sur certaines notes…

Mayline se laisse entraîner parfois… et grince des dents d’autres fois…

Mais pour moi, peu importe…

L’important c’est d’être là à ce moment précis. Car je n’ai aucun doute sur leur capacité à aller au bout de cet enregistrement.

Laura, Hélène, Mayline sont les 3 personnes à qui je confierais le Free Spirit si je devais m’en aller.

Chacune d’entre elles me rend si fier.

Clara joue, Mayline fait des aller retour pour apporter ses conseils.

 

Elle est concentrée, échange beaucoup avec Nat sur des aspects purement techniques.

Les heures défilent à grande vitesse.

Clara fatigue et Mymy arrive…

Son sourire, sa bonne humeur et ses blagues toujours au RDV.

Mymy dégage une belle énergie.

Lorsqu’elle se met à chanter, mon corps est immédiatement pris d’une sensation inédite.

Cette personne est magnifique.

À cet instant, nous la plongeons dans un environnement nouveau.

Sa mission est de chanter pour qu’on l’enregistre sans être accompagnée d’un instrument.

Ses repères ne sont plus les mêmes.

Elle chante encore et encore son couplet, son refrain…

Mayline l’accompagne aussi au chant parfois.

L’alchimie entre les 3 est réelle.

Je suis si fier de ce groupe et si honoré de l’avoir à mes cotés.

Je ne vois pas l’avenir de l’Emajinarium sans elles…

Mymy continue à chanter.

Je ne reconnais pas la langue qui sonne si bien à l’oreille. C’est alors qu’elle me révèle que c’est une langue inventée par Mayline… Que c’est la langue des Naavis… l’une des tribus du pays des rêves….

Sacré clin d’oeil… Mayline avait juste “oublié” de me le dire….

Il est 21h30.

L’ingénieur du son a un impératif et doit mettre fin à la session.

Mayline n’est pas totalement satisfaite de l’enregistrement et évoque la nécessité éventuelle de faire une autre session.

Je la rassure.

Je donne mon accord immédiatement.

Cette musique est la musique officielle qui nous suivra de nombreuses années.

Il est important pour moi qu’elle se rapproche de la perfection le plus possible….

 

Le Free Spirit était à l’Opéra de Paris pour enregistrer une musique. Ce moment fera désormais partie de notre histoire…

 

 

 

 

Laisser un commentaire