Nous avons beau avoir du métier dans les pattes, de l’expérience, du vécu artistique et humain, il peut nous arriver encore d’être surpris par tout ce que peut procurer un projet comme celui de l’Emajinarium.

Je fais partie des nouvelles recrues et j’arrive dans cette famille métissée à un moment où l’élaboration d’un show très ambitieux est bien avancée. C’est un temps délicat où il faut consolider, affiner, souder et prendre ensemble une certaine confiance. La première répétition avec une partie de cette équipe incroyable m’a permis de me rendre compte qu’ici, chaque artiste a une place propre, qu’il est au service d’un projet certes, mais qu’il peut y apporter sa couleur, son âme et son écriture. Dès cette première séance de travail en petit groupe,  je me suis sentie immédiatement  associée à cette énergie collective et cette impression ne fait que s’intensifier au fur et à mesure des différentes phases de construction.

Je suis danseuse et chorégraphe, j’ai choisi de devenir professeur par goût de la transmission parce que donner  est plus fort que recevoir, parce qu’aimer un art et s’y plier une vie entière pour le servir n’a aucun sens si on ne passe pas le flambeau. Devenir membre du Free Spirit Crew va probablement me permettre d’avoir la joie de monter sur scène un peu plus. Fouler les planches de n’importe quel théâtre, c’est toujours un moment unique, généreux et fort. J’ai hâte de vivre cet instant fulgurant bien sûr, comme chacun d’entre eux. Mais ce qui m’apporte le plus dans cette aventure onirique, c’est qu’elle permet un partage humain sans égos, un échange artistique sans bornes où tout ce qui émane de chacun est préservé.

Le rayonnement pourrait s’arrêter là, mais ce serait sans compter sur la volonté de cette famille flamboyante de s’engager sur le plan humanitaire et que tout ceci ne soit pas que beau mais utile,  voire nécessaire.

Quel que soit ma place dans ce puzzle humain et chamarré, je n’ai pas d’attentes, pas d’égo à caresser, pas de plan à satisfaire. J’ai juste l’envie d’offrir ce qu’il y a dans mes bagages, d’apprendre des autres, me surprendre pourquoi pas, danser avec plaisir toujours, en être pour tout ce qu’il y a d’artistiquement et surtout humainement beau au sein d’un collectif où chaque membre peut briller sans éteindre.

Sandrine.

Laisser un commentaire